Obtenir un rachat crédits lorsqu’on est retraité


1) Définition d’un rachat de crédits

Le rachat de crédits est aussi appelé regroupement de crédits, restructuration de prêts ou encore consolidation de dettes.

C’est une solution financière qui permet :

  • de sortir un emprunteur d’une situation d’endettement excessif.
  • d’anticiper une baisse de revenus à l’approche de sa retraite.
  • de financer aisément un achat avec une trésorerie complémentaire.

Le premier objectif du rachat de crédit pour un emprunteur est avant tout de diminuer les coûts des mensualités qu’il doit encore s’acquitter pour honorer ses dettes. Outre le fait de réduire les mensualités en augmentant la durée d’amortissement il permet de dégager une trésorerie, financer un achat ou un projet.

Un rachat de crédits diminue vos mensualités, vous gagnez en sérénité.

Généralement, on peut trouver trois types de rachat de crédits sur le marché du regroupement de crédits :

  • Il y a le rachat sans hypothèque qui permet aux locataires comme aux propriétaires de renégocier plusieurs crédits à la consommation, dettes, retard divers et financer un achat ou une trésorerie.
  • Le rachat de crédit hypothécaire réservé aux propriétaires et qui permet, sur des durées plus longues et un taux plus intéressant, une renégociation de différents crédits et dettes avec un crédit immobilier et le financement d’un achat ou d’une trésorerie.
  • Le rachat de crédit assorti d’une caution pour les propriétaires qui ne désirent pas une hypothèque.

Pour déposer une demande de rachat de crédit, l’emprunteur a le choix entre contacter directement sa banque de réseau et négocier avec elle (solution très limitée en terme d’accord) ou passer par un mandataire de banque,  professionnel dans ce domaine. L’avantage de passer par un expert en rachat de crédit est de dénicher les meilleures opportunités possibles et profiter des intérêts d’une telle solution.

Un courtier vous aide à monter votre dossier et optimise votre rachat de crédits

Un expert financier saura guider l’emprunteur vers les offres qui seront les mieux adaptées à sa situation. Il peut notamment trouver les meilleures propositions en termes de rachats de crédits pour retraités.

2) Les spécificités du rachat de crédits pour les retraités

2.1) Pourquoi le rachat de prêts est-il plus compliqué pour un retraité?

Le rachat de prêts peut être fort compliqué pour une personne âgée dans la mesure où les banques préféreraient davantage accorder cette solution financière à des personnes âgées de moins de 60 ans. C’est principalement dû au fait qu’un rachat de crédit entraîne un allongement de la durée de remboursement et qu’un retraité dispose le plus souvent d’un profil sensible.

Avant d’accorder un rachat de crédit pour un retraité, les banques et les institutions financières analysent scrupuleusement chaque dossier. L’âge inférieur ou égal à 65 ans est considéré comme positif par les courtiers en regroupement de crédit parce que cela représente une garantie financière pour les banques au travers de la pension de retraite (et à la pré-retraite dans le cadre d’une fin de carrière). Cette pension est définie selon un barème déjà établi et le demandeur ne doit pas être fiché à la Banque de France (en savoir plus sur le fichage à la banque de France).

Les dossiers des retraités sont finement observés par les banques

Si le demandeur est un retraité de plus de 65 ans, les conditions changent légèrement, notamment au niveau du seuil éligible de la pension de retraite versée. La validation de sa demande de rachat de crédit dépendra entièrement de la qualité de son dossier car au final, chaque dossier est étudié personnellement pour que la banque puisse se statuer sur un accord ou un refus de la demande de rachat de crédit pour un retraité.

2.2) Trouver une assurance emprunteur lorsqu’on est senior

A un âge avancé, trouver un organisme proposant un prêt à un senior peut réellement être difficile. Les banques sont souvent soumises à des contraintes administratives, notamment avec la constitution de dossiers de santé. Généralement, elles imposent une limite d’âge de 85 ans en fin de prêt, pour leurs bénéficiaires de prêts à la consommation, crédit immobilier ou encore de crédit travaux.

Pour garantir sa capacité de remboursement, il est souvent recommandé au senior de souscrire une assurance emprunteur, surtout lorsqu’il s’agit de crédit immobilier. Ces assurances sont limitées et il n’y a aucune garantie que l’assureur suive. Aussi, il est plus judicieux de se tourner vers les délégations d’assurances, compagnie d’assurance autre que celle de la banque.

Trouver une assurance crédit n’est pas facile lorsqu’on est senior

Aussi, pour rassembler toutes les chances de son côté, il est aussi possible de garantir son prêt de retraité par un nantissement, une assurance-vie ou encore un capital spécial. Pour le cas d’un crédit immobilier, le demandeur pourra également rajouter un prêt hypothécaire pour garantir sa capacité de remboursement de ses dettes pendant toute la durée de son prêt.

3) Le rachat de crédit hypothécaire

3.1) Qu’est-ce qu’une hypothèque?

Une hypothèque est un genre de garantie qui permet à la banque de revendre le bien que vous avez acquis si vous êtes malheureusement dans l’incapacité de payer vos mensualités. C’est une garantie qui doit avant tout être constatée par un acte notarié (des frais de notaire seront donc appliqués). L’hypothèque est assez coûteuse, rigide et associée à des formalités administratives strictes. Elle n’est pas conseillée aux emprunts d’un faible montant. L’hypothèque est avantageuse pour tous, que cela soit pour le débiteur ou le créancier. Il est juste recommandé de se faire guider par un courtier professionnel pour étudier toutes les alternatives avant de s’y engager définitivement.

Hypothéquer une maison permet de renforcer votre dossier

3.2) Les avantages d’un rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit est surtout encouragé par les taux d’intérêts de plus en plus abordables sur le marché. Cette solution financière permet notamment de réduire le coût total de son prêt via des conditions largement plus avantageuses.

  • Alléger le montant de leur mensualité : il est possible de gérer différemment les finances d’un ménage, et surtout la simplifier grâce à un rachat de crédit hypothécaire.
  • Résoudre rapidement les problèmes financiers au sein du foyer : lorsque les crédits s’accumulent, il est facile d’être piégé dans la spirale du surendettement. Grâce au rachat de crédit hypothécaire, chacun peut gagner en pouvoir d’achat et bénéficier d’une trésorerie supplémentaire.
  • Étendre la durée de son remboursement : le rachat de crédit hypothécaire permet de bénéficier d’une rallonge de la durée de remboursement.

Ainsi, l’emprunteur pourra mieux organiser ses finances pour honorer toutes ses dettes. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’un rachat de crédit hypothécaire est octroyé à tous ceux qui disposent d’un bien immobilier suffisamment évalué et de la capacité suffisante de remboursement, un fichage hors prêt immobilier est accepté suivant certaines conditions. Faire appel à un courtier en rachat de crédit hypothécaire serait la meilleure solution pour comprendre toutes les informations relatives à ce genre de procédure.

Le rachat de crédit hypothécaire est une solution avantageuse mais complexe à mettre en œuvre. Faites appel à un expert pour vous aider.

4) Les différents types de rachat de crédits

4.1) Le rachat de crédit à la consommation

Le crédit conso qui va regrouper tous les prêts jusqu’à 200 000 euros sans hypothèque pour un propriétaire et 100 000 pour un locataire. C’est un contrat entre le prêteur et l’emprunteur, qui devra s’acquitter d’une mensualité de façon échelonnée dans le temps.

On distingue deux types de crédit à la consommation : le crédit affecté et le crédit non affecté.

  • Le crédit affecté est utilisé pour financer un bien défini comme une voiture, un cadeau ou encore un voyage.
  • Le crédit non affecté est destiné à une libre utilisation de l’emprunteur, comme c’est le cas avec les prêts personnels et les prêts renouvelables ou revolving (crédit renouvelable).

4.2) Le crédit immobilier

Le crédit immo regroupe toutes les opérations d’achat d’un immeuble à usage professionnel ou d’habitation ou encore à usage professionnel et d’habitation, ou d’un terrain destiné à sa construction. C’est donc un prêt destiné à financer tout ou une partie de l’acquisition d’un bien immobilier, de sa construction ou des travaux de rénovation nécessaires sur un tel bien. Selon l’établissement qui propose le crédit immobilier, les taux peuvent varier. Il en est de même pour les assurances proposées par ces établissements. Pour s’avantager de cette formule de financement, recourir à l’expertise d’un courtier immobilier demeure la seule solution fiable et garantie.

4.3) Le crédit pour faire des travaux

Pour rénover sa maison et améliorer son confort, chaque particulier pourra bénéficier d’un prêt travaux sous forme de crédits affectés ou de prêts personnels affectés. Ce type de crédit aide à concrétiser les différents projets. Le montant accordé dépendra du profil de chaque emprunteur, notamment de ses besoins mais aussi et surtout, de sa capacité de remboursement. Le prêt travaux est avantageux et aide les ménages à faire de bonnes économies.

4.4) Le crédit auto

Le crédit auto est comme son nom l’indique, un prêt qui sert à financer l’achat d’une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion. L’emprunteur pourra demander la somme lui permettant d’acquérir son bien et devra la rembourser, avec les intérêts, à la banque ou à l’organisme prêteur pendant une durée déterminée. Concernant le taux de crédit, il est vraiment conseillé d’être attentif au TEG ou le taux effectif global qui est composé du taux nominal, des assurances et des frais de dossiers. Le TEG s’exprime en pourcentage du montant du prêt. Grâce à ce taux, chaque emprunteur pourra comparer toutes les offres proposées sur le marché.

5) Faire une demande de rachat de prêts

5.1) Les documents nécessaires pour un rachat de crédits

Pour demander un rachat de crédits, il faut constituer son dossier pour l’établissement bancaire, avec les pièces justificatives suivantes :

  • Une copie recto verso et lisible de la carte d’identité en cours de validité.
  • Un relevé d’identité bancaire ou postal.
  • Une copie du justificatif de domicile de moins de 3 mois.
  • Une copie du dernier relevé de compte mensuel de chaque compte bancaire.
  • Un formulaire de transfert dûment rempli.
  • Des justificatifs de revenus en fonction de la situation professionnelle de l’emprunteur.
  • Dans certains cas, il sera demandé de remplir des tableaux d’amortissement.
  • Une copie de l’avis d’imposition.
  • Une copie de deux relevés de comptes supplémentaires de chaque compte bancaire
  • Les copies des tableaux d’amortissement et/ou des prêts à racheter.
  • Les relevés de comptes des crédits renouvelables

Et enfin, il faut aussi envoyer à la banque une copie de la taxe foncière pour les propriétaires et une quittance de loyer pour les locataires.

De nombreux justificatifs sont nécessaires pour monter un dossier de rachat de crédits

5.2) Comment faire une simulation pour un regroupement de crédits?

Pour faire une simulation de crédit, il faut déjà trouver le simulateur approprié. Il en existe plusieurs sur le web, faciles d’utilisation et gratuits. Il suffit d’entrer les données personnelles de chacun et d’attendre que le dispositif analyse chaque information. A la suite de quoi, l’emprunteur pourra juger quel établissement est susceptible de répondre à ses attentes. Ce dispositif pourra faire le calcul du taux d’endettement, du capital restant dû et permettre la visualisation du tableau d’amortissement. Vous remboursez alors au meilleur taux, tout en ayant un délai de réflexion.

En savoir plus sur le rachat de crédits :

  • Consultez le site du ministère de l’économie à ce sujet : cliquez ici
  • Depuis le 15 janvier 2013, les intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement sont soumis à l’obligation d’immatriculation à l’ORIAS : cliquez ici pour en savoir plus